Outils personnels

Dépôt institutionnel de l'Université Hassan II- Casablanca

Accès direct au dépôt

 

La renommée et le rayonnement d’une Université dépendent fortement de l’impact et de l’influence de ses chercheurs parmi la communauté scientifique internationale. Chose qui ne peut être conquise qu’à travers une diffusion, la plus large et la plus rapide possible, des résultats de leurs travaux de recherche à l’échelle mondiale.

Après les années quatre-vingt dix, de nouveaux circuits de partage et de diffusion de la connaissance et du savoir ont vu le jour : l’auto-archivage et la publication dans des revues alternatives.

Ces deux stratégies communicationnelles sont préconisées par le mouvement international dit de « libre accès ». Il s’agit d’un mouvement récent mais qui n’a cessé de prendre de l’ampleur et de gagner en maturité, et ce, grâce à la mobilisation d’un nombre toujours grandissant de chercheurs, d’universités, de bibliothèques, d’éditeurs et d’autres acteurs de la communauté scientifique de part le monde.

Le but de ce mouvement est la « mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer, chercher ou faire un lien vers le texte intégral de ces articles, les disséquer pour les indexer, s’en servir de données pour un logiciel, ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. La seule contrainte sur la reproduction et la distribution, et le seul rôle du copyright dans ce domaine devrait être de garantir aux auteurs un contrôle sur l’intégrité de leurs travaux et le droit à être correctement reconnus et cités » (Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert).

Pour une université, les archives ouvertes peuvent constituer des réservoirs précieux des résultats de recherches effectuées par ses chercheurs, qui en offrent un accès inconditionnel,immédiat et à long terme sur l’échelle mondiale. Ceci octroie au chercheur l’impact scientifique qu’il désire et à l’université la visibilité internationale à laquelle elle aspire.

 

 

Autres archives ouvertes sur le web cliquez ici